Single post

L’Avenir du Brabant Wallon

Manger bio et belge: c’est dans la boîte !

Szandra Gonzalez concrétise son projet de Little Green Box. Une boîte avec tous les aliments pour concocter de bons plats, recettes à suivre incluses.
Avec sa Little Green Box, la Genappienne Szandra Gonzalez facilite la tâche pour manger belge et bio. Reste à se mettre aux fourneaux.

 

Une boîte avec les ingrédients pour préparer quatre repas bios, belges et de saison? C’est ce que propose Szandra Gonzalez, 32 ans, de Bousval (Genappe) avec sa Little Green Box.

Ce projet est en phase de finalisation. Actuellement, il fait l’objet d’une levée de fonds via la plateforme de financement participatif Ulule jusqu’au 20 mars. «Il s’agit surtout d’une campagne pour faire connaître le projet et tester les boîtes et les formules (quatre ou trois repas pour deux, quatre ou six personnes ou encore deux repas avec boissons pour deux personnes, une formule qui a pas mal de succès), commente la jeune femme. Après la distribution de ces premières boîtes-tests, la vente débutera dès le 1er juillet.»

Chaque semaine, les aliments de la boîte seront accompagnés des recettes utiles à la réalisation des plats. Il y aura des recettes express qui devraient prendre 20 minutes et d’autres plats dont la préparation demandera 30 à 45 minutes. «Ce sont des recettes que j’aurai créées mais pas uniquement. Je vais collaborer avec des blogueurs culinaires et des traiteurs belges aussi», continue Szandra Gonzalez qui a terminé une formation de traiteur il y a deux ans.

Après avoir travaillé comme analyste financière dans plusieurs multinationales et à la suite d’un burn-out, la Genappienne s’est remise en question. «Qu’est-ce que je voulais vraiment faire? Et puis il y a les différentes crises alimentaires, comme la découverte qu’on utilisait de la viande de cheval en lieu et place de la viande de bœuf, qui ont rendu encore plus logique de me lancer dans ce projet», raconte-t-elle.

 

Un concept découvert dans un polar suédois

Elle a découvert le concept en lisant les polars de la Suédoise Camilla Läckberg. «Ce concept existe depuis une dizaine d’années en Suède où j’ai habité un an. Et dans tous ces romans, il y a un personnage qui apprécie ces boîtes. Si je me lançais dans un nouveau projet, il était pour moi évident que ce serait quelque chose de ce type-là centré sur le bio, le local et des produits de saison.»

 

Zéro déchet ou presque

Pour remplir les boîtes en carton recyclé wallon qui seront à commander chaque semaine, Szandra Gonzalez établit des collaborations avec divers producteurs et maraîchers belges. « J’aurai visité chacun d’eux et j’achèterai directement chez eux. Nous aurons des contacts très réguliers pour savoir ce qu’ils me proposent. Mais ça ira, quelle que soit la saison. Il suffit d’un peu d’imagination», sourit-elle.

Pour l’instant, elle compte comme partenaires la ferme du peuplier (Grez-Doiceau), KITETIK (Rixensart), la ferme de la Distillerie (Bousval), la ferme de la Goyette (Loupoigne), Le champignon de Bruxelles, Simone a soif et la boucherie de la ferme des Noyers (Corroy-le-Grand) notamment.

Avec son projet, Szandra Gonzalez vise aussi à limiter au maximum les déchets engendrés par la boîte. Et si dans un premier temps, les boîtes ne seront pas récupérées – «mais on donnera des idées pour leur trouver une utilité» – elle verra par la suite si au niveau logistique, il sera possible de les réutiliser comme Little Green Box.

Les boîtes seront soit envoyées à domicile, soit à récupérer dans un point d’enlèvement. Pour l’instant, le réseau couvre Bruxelles et le Brabant wallon (Green Peas, à Court-Saint-Étienne et les magasins Biostory de Genval, Jodoigne et bientôt Ottignies). Mais d’ici le 1er juillet, Szandra Gonzales espère couvrir l’ensemble de la Wallonie.

La boîte classique (quatre jours pour deux adultes et deux enfants de 10-12 ans) sera vendue au prix de 89€.
https ://fr.ulule.com/littlegreenbox

ut porta. commodo diam felis fringilla libero mattis pulvinar Praesent